Snowlegend, école de ski,guide la grave, snowboard, telemark , freeride , la Grave, stage freeride, international freeride camp , la Meije - Snowlegend menu - The Team
                                   
facebook Freeride shop
facebook Freeride camp




dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-esp.jpgdpi-talie.jpg Medaille_UIAGM.jpgmedaille-moniteur.jpg commentaires google Fred Roulx dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-allemand.jpgdpi-talie.jpg Medaille_UIAGM.jpg commentaires google Anne "Annette" Beauvois
dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-esp.jpg       Medaille_UIAGM.jpgmedaille-moniteur.jpg commentaires google Laurent Lesueur dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-esp.jpg       Medaille_UIAGM.jpgmedaille-moniteur.jpg commentaires google Pierre "mouche" Mahenc
dp-fr.jpgdp-eng.jpgdpi-talie.jpg       Medaille_UIAGM.jpg commentaires google Titou Aumeunier dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-bresil.gif       equipe-de-france.gifmedaille-moniteur.jpg commentaires google Andre "Didi" Haase
dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-esp.jpgdp-allemand.jpg Medaille_UIAGM.jpg commentaires google Sebastien Constant dp-fr.jpgdp-eng.jpgdp-allemand.jpgdp-grec.jpg Medaille_UIAGM.jpgmedaille-moniteur.jpg commentaires google Matthieu Benizeau
dp-fr.jpgdp-eng.jpg             Medaille_UIAGM.jpgmedaille-moniteur.jpg commentaires google Ben Kempf dp-fr.jpgdp-eng.jpg          Medaille_UIAGM.jpg commentaires google Sebastien Foissac
dp-fr.jpgdp-eng.jpg Medaille_UIAGM.jpg charles-vignette.jpg Charles Margheriti   Page accueil team

 

 

10
conseils pour bien evoluer en poudreuse

 

photo_Enak.jpg

 

 

1
Choix de l’itineraire
 
En fonction du temps, de son niveau, de sa forme, de l’orientation de la pente et de la qualité de la neige. Choisir également en fonction du risque d’avalanche annoncé (regarder pour cela les bulletins d’avalanche) et local (l’itinéraire en question qui peut être plus particulièrement dangereux). Ne pas hésiter à se renseigner avant de partir auprès d’un professionnel de la montagne (Snowlegend, patrouilleur du téléphérique) et à renoncer au besoin même au dernier moment. Le matériel de sécurité adéquat (Dva, pelle, sonde) est indispensable, ainsi qu’un entraînement régulier à son maniement.

 

 

2
Choix d’un materiel adapte
 
Fat skis ou swallow, la taille et la largeur seront fonction de la qualité (lourde ou légère) et de la quantité de poudre, ainsi que du niveau et du style du rider. Ce dernier critère déterminera également le type de noyau (souple ou plus rigide) ainsi que les lignes de cote (plus ou moins taillées).

 

 

3
Le sourire
 
Un rider heureux a plus de chances de bien rider.

 

 

4
Une vision tres large
 
Il faut être capable de voir loin et d’anticiper: les changements de qualité de neige, de pente, les obstacles (arbres, boules de glace, pierres, chamois, yeti.....). Une vision large détermine ainsi à l’avance le style à adopter et évite ainsi « de se faire surprendre », ce qui en général conduit au mieux à un rattrapage peu académique ou au pire à la chute.

 

 

5
La respiration
 
Forcer son expiration pour accompagner la courbe. Se laisser également suffisamment de pauses pour ne pas être en zone rouge.

 

 

6
La position des bras
 
Les bras doivent être tirés en avant, les épaules au dessus des pieds. Contrairement aux idées reçues, il ne faut absolument pas se mettre en arrière (perte de contrôle), ce qui renvoie sur le choix d’un matériel adapté aux conditions de poudreuse.

 

 

7
Les appuis
 
Eviter les grosses prises de carres, privilégier la fluidité du style et la douceur dans les appuis.
En swallow, l’appui se fait sur le pied avant. En fat, en fonction de la quantité et de la qualité de la neige, ainsi que de « l’engagement » du rider, la répartition du poids sur les deux skis peut aller de 50 % – 50 % pour une grosse poudre et / ou un ski passe-partout jusqu’à 30 % intérieur – 70 % extérieur pour un ski plus engagé et / ou des neiges particulières.
L’écartement des skis optimum peut être mesuré avec la largeur du poing ; les deux skis doivent évoluer plus ou moins parallèlement, bien qu’on puisse également skier « à la bomba », c’est à dire le ski extérieur légèrement en avant, ce qui produit un effet d’accélération dans la courbe.

 

 

8
Pas de mouvements parasites dans le haut du corps

 

Le seul mouvement est celui des poignets qui actionnent les bâtons, à l’image de baguettes de tambour rythmant la descente. Le haut du corps doit être totalement détendu, seul le bassin transfert l’énergie aux pieds.

 

 

9
Les epaules face a la pente
 
Les épaules indiquent le cap à suivre tandis que les jambes dessinent les courbes. Le terme communément utilisé est celui d’engager face à la pente.

 

 

10
Glisser en surface
 
Normalement, la neige ne doit pas voler sur le visage: la largeur des engins de glisse actuels permet de déjauger facilement et de ne pas s’enfoncer profondément dans la poudreuse !

 

 


Keep energy for Riding et Rigoler
Didi
 

go to the top



Imprimer l'article Imprimer l'article